Logger les actions de vos scripts dans le syslog de votre linux

syslog

Vous souhaitez tenir un mailleur logging de vos scripts ou applications sous linux?

Syslog s’en charge … mais comment lui envoyer les informations?

Utilisez la commande « logger »

logger Texte à enoyer à syslog

Une chose à logger mais qui doit également arriver sur les utilisateurs connectés?

logger -s Attention erreur critique

 

Docker : Laisser votre container tourner en le quittant

dockerVous utilisez docker ?

 

Si vous lancer votre container avec cette commande

sudo docker run -it container

ou vous vous y êtes attaché via cette commande

sudo docker attach container

vous êtes actuellement dans votre container.
Si vous quittez via ctrl + c ou quit, vous avez votre processus qui ce met en Exited (0)

La solution? Une combinaison de touches

ctrl + p suivis de ctrl + q

Ce qui aura pour effet de vous remettre à l’invite linux de votre hôte en laissant tourner votre container

Linux : Modifier un fichier sans interaction (scripts)

Vous souhaitez modifier un fichier sous linux via un script?
Voici comment faire

sed -i 's/texte source/texte cible/g' /lien/vers/le/fichier/source 
Exemple : 
sed -i 's/be.archive.ubuntu.com/mirror:9999/g' /etc/apt/sources.list

Limiter l’utilisation du CPU à un programme sous linux ou le prioriser

Pour limiter l’utilisation de votre processeur à une application gourmande en ressources, voici deux solutions.2000px-Speed_limit_80_sign.svg

1 . La commande cpulimit

cpulimit -e nom_de_l’application -l pourcentage

exemple:

cpulimit -e nano -l 80

ceci lancera nano avec une limite à 80% des ressources.

2 . La commande nice

nice -n priorité commande

exemple :

nice -n 19 nano

Dans notre exemple, nano sera lancé avec la priorité la plus basse.

Donc si un autre programme à besoin de ressources et qu’il n’en reste plus assez pour nano, les traitements de nano seront retardés

les priorités vont de +19 (Priorité la plus basse) et -20 (Priorité la plus haute).

Vous pourrez ainsi lancer des programmes qui doivent avoir plus de priorité

PHP ne fonctionne pas après la mise à jour d’un serveur

Après la mise à jour d’un serveur sur lequel tournait un site avec apache2 et php5 le site affiche le code et pas le résultat du php.

La raison est certainement le passage à PHP7.

a2enmod php7.0 ne résoud pas le soucis.

sous ubuntu (16.04 ) le php7 devient le standard.

afin de réactiver ce service, vous devez installer quelques paquets qui étonnamment ne sont pas dépendant de php7 dans apt ou synaptic.

voici les commandes à taper.

apt-get install libapache2-mod-php
a2enmod php7.0
service apache2 restart

Linux Live

Vous souhaitez utiliser l’ordinateur d’un autre sans changer son système?

La solution est le Linux live.

Ce Linux vous permet de démarrer un système uniquement en mémoire vive ce qui permet d’effacer toutes traces de ce qui c’est passé durant cette session.

Pour cela, vous aurez besoin :

  • d’une clé USB de 4Go minimum
  • Du logiciel UNetbootin

Sous Windows :

  • branchez votre clé USB
  • téléchargez UnetBootin
  • sélectionnez votre distribution (Je vous conseille Ubuntu pour pouvoir utiliser le reste de votre clé comme stockage)
  • Sélectionner le lecteur dans drive
  • cliquer sur OK et attendre

 

Messages « services systemd[1]: Time has been changed »

Messages « services systemd[1]: Time has been changed » toutes les 5 secondes

Si vous avez ce message toutes les 5 secondes dans votre fichier /var/log/syslog, rien de grave ne se passe.

Il peut s’agir d’une synchronisation depuis un hôte de virtualisation.

Si votre linux tourne sur un Hyper-v par exemple, systemd reçois une mise à jour de l’heure toutes les 5 secondes par le système de synchronisation de l’heure.

Vous pouvez désactiver cette option sur votree hyperviseur sans redémarrer la machine virtuelle.

Suivez simplement cette procédure :

  1. Ouvrez les paramètres de votre machine virtuelle
  2. Allez dans « integration services » ou « Services d’intégration »
  3. Décochez « Time synchronization » ou « Synchronisation Date/Heure »
  4. Appliquez

Et celà vous enlève le message.

Je cherche actuellement la solution pour laisser ce service actif et ajouter le support de cela dans ma Debian.

N’hésitez pas à commenter si vous avez la solution.

Rechercher un texte dans les fichiers d’un dossier sour linux

Afin de trouver les fichiers comprenant un texte précis, nous avons deux possibilités.

1) Chercher dans chaque fichier à la main…

2) demander à « grep »

Dans le second cas, voici la commande :

grep -r -l « texte recherché » « dossier dans lequel rechercher »

exemple :

grep -r -l test /root/*

dans ce cas, grep cherchera « test » dans tous les fichiers de /root ainsi que les sous-dossiers ( -r pour récursif)

Linux – Trouver quels sont les dossiers les plus volumineux sur votre système

Dans certains cas, l’espace disque peut vite devenir faible, ..que faire?
Un nettoyage! Oui mais quel est le dossier qui me prends tant de place sur mon système?

Voici la solution pour le trouver.

du -ah / | sort -rh | head -n 10

Cette commande vous affiche les tailles des 10 dossiers les plus gros de votre /

Créer un serveur VPN compatible clients Windows

VPN

Besoin d’un serveur VPN pour vous connecter à votre domicile ou votre société?

Le tout gratuitement? Voici la solution

PPTPD sous linux

Sous Ubuntu, ou toute autre distribution debian based…

  1. Devenir root si ce n’est pas encore le cas
    1. sudo -i
  2. Installer pptpd
    1. apt-get install pptpd
      1. accepter les demandes (Y ou O selon la langue du système
  3. Créer un ou plusieurs comptes pour les utilisateurs
    1. nano /etc/ppp/chap-secrets
    2. Entrez ici les identifiants et mot de passe (à remplacer dans mon exemple (retirer les crochets))
      1. [user] pptpd [password] *
    3. Ctrl + x et confirmer (Y ou O selon la langue du système)
  4. Configurer les adresses ip locales et distantes
    1. nano /etc/pptpd.conf
      1. Décommenter les lignes suivantes
        1. localip 192.168.0.1 (à changer si votre réseau ce trouve dans le même range)
        2. remoteip 192.168.0.234-238,192.168.0.245
    2. ctrl + x et confirmer (Y ou O selon la langue du système)
  5. Activer le routage ip (IP Forwarding)
    1. nano /etc/sysctl.conf
      1. décommenter la ligne suivante
        1. net.ipv4.ip_forward=1
    2. ctrl + x et confirmer (Y ou O selon la langue du système)
  6. Recharger la configuration
    1. sysctl -p
  7. Editer le rc.local pour activer le nat pour les machines du VPN
    1. nano /etc/rc.local
      1. Ajouter ces lignes
        1. /sbin/iptables -t nat -A POSTROUTING -s 192.168.0.0/24 -o eth0 -j MASQUERADE
        2. /sbin/iptables -I FORWARD -p tcp –syn -i ppp+ -j TCPMSS -set-mss 1356
    2. ctrl + x et confirmer (Y ou O selon la langue du système)
  8. Régler les serveurs DNS
    1. nano /etc/ppp/options
      1. Décommenter et modifier les lignes suivantes (en fin de fichier)
        1. ms-dns 192.168.1.1
        2. ms-dns 4.4.4.4
  9. Redémarrer et profiter de votre nouveau serveur…

Plus d’options du fichier pptpd.conf ici